Aller à la navigation  |  Aller au contenu

Traduction et dramaturgie

Poser la question de la dramaturgie à la traduction, c'est s'interroger sur les limites, les frontières qui les séparent, entrer dans la zone trouble, parce que continue peut-être, qui relie ces deux activités. Considérée non plus comme une activité purement littéraire et exclusivement destinée à la publication, la traduction ouverte à la scène, se voulant à l’écoute des lois du plateau, de ses contraintes et de ses enjeux, se rapproche, par là même, au point de la rejoindre, de la précéder ou de la seconder, de l’activité dramaturgique. 
Vous trouverez dans cette sous-rubrique un article écrit par Alice Carré et Barbara Métais-Chastanier, mettant en perspective les enjeux dramaturgiques de la traduction à partir de deux rencontres organisées par le laboratoire Agôn ainsi que la retranscription de ces mêmes rencontres : une organisée au Théâtre les Ateliers le 29 mai 2010 avec Irène Bonnaud, Sara Jansen, Jean-Paul Manganaro et Guillermo Pisani et la seconde organisée à l'ENS de Lyon le 15 décembre 2008 avec André Markowizc et Françoise Morvan.